Aller au contenu principal

Picasso poète : nouvelles perspectives de recherche

Mercredi 29 mai 2019 & Jeudi 30 mai 2019; Université du Québec en Outaouais

Dans le cadre du 87e Congrès de l’Acfas : https://www.acfas.ca/evenements/congres/programme-preliminaire/300/302/

Le colloque «Picasso poète: nouvelles perspectives de recherche» propose de faire le point sur la dimension littéraire de l'œuvre de Picasso. Depuis la parution des Écrits chez Gallimard/R.M.N. en 1989, par M.-L. Bernadac et C. Piot, et l’exposition qui s’est tenue au Musée Picasso à Paris, quelques publications et travaux de recherche ont fait état de l’importance de l’activité littéraire de Picasso. Cependant, cette activité reste encore largement méconnue. Considérée comme marginale, elle n’a pas eu la place qu’elle mérite dans les études sur l’œuvre de l’artiste. Or, l’écriture picassienne témoigne du pouvoir d’innovation de l’artiste, dans un domaine qui n’était a priori pas le sien et auquel il s’est pourtant adonné pendant plus de 25 ans. Les processus créatifs mis en œuvre dans ses poèmes et ses pièces de théâtre sont d’une étonnante diversité : poèmes fleuve au rythme ininterrompu, poèmes rhizomatiques qui se ramifient à mesure qu’ils progressent, poèmes qui jouent sur les reprises et les variations, poèmes combinatoires ou poèmes collages, poèmes-rébus… autant d’exemples d’une écriture toujours en mouvement qui se mesure à l’espace et au temps.

Les manuscrits de Picasso sont par ailleurs des espaces graphiques où le mot et l’image se répondent en un jeu incessant de correspondances. Ils témoignent d’un véritable travail d’atelier, où Picasso se montre fin connaisseur de la langue et des possibilités infinies offertes par des mots qu’il utilise comme des choses concrètes, entraînant le lecteur dans une multitude d’expériences inattendues, voire déconcertantes.

Au regard de cette œuvre littéraire, on peut penser que Picasso est allé aussi loin avec ses écrits qu’avec son œuvre plastique. «Au fond, dit Picasso à son ami Roberto Otero, je suis un poète qui a mal tourné».… Il est temps de redécouvrir ce poète et de donner à ses écrits la place qui leur revient aussi bien dans les recherches sur Picasso que dans les études littéraires. D’une façon plus profonde que le simple rapprochement illustratif, il s’agit d’inscrire l’écriture de Picasso au cœur de son œuvre au sens large, de manière à éclairer celle-ci sous un jour nouveau. Un tel éclairage permettrait en outre de réfléchir à la nature des processus créatifs qui animent les diverses activités d'un artiste.

Le colloque est ouvert aux propositions de communication relevant de domaines variés, tels que l’histoire de l’art, l’esthétique, la littérature, le théâtre ou les études génétiques. Il s'inscrit dans une actualité dynamique internationale, marquée notamment par deux expositions sur le sujet qui auront lieu au Musée Picasso de Barcelone (automne 2019) et au Musée national Picasso de Paris (printemps 2020).

Les propositions de communications (300 mots maximum), accompagnées d’une courte notice biographique, sont à envoyer à ColloquePicassoPoeteACFAS2019 (a) gmail (point) com avant le vendredi 25 février 2019. Retour aux participants le 8 mars 2019.