Aller au contenu principal

Marc Guastavino

Καινὰ στοιχεῖα (Nouveaux éléments)

Traduction de l'anglais par François Latraverse et Marc Guastavino, de la version publiée dans le volume II de The Essential Peirce, sous la direction du Peirce Edition Project, Bloomington, Indianapolis, Indiana University Press, 1998, pp. 300-324. Il correspond au manuscrit 517 et a d’abord paru dans les New Elements of Mathematics (NEM 4 : 235-263), sous la direction de Carolyn Eisele, La Haye, Mouton, 1976. Il a sans doute été écrit au début de 1904, comme prologue à un livre que Peirce entendait rédiger sur les fondements des mathématiques. Il s’agit, selon Max Fisch, de sa « meilleure présentation à ce jour de sa théorie générale des signes ». (2013)

Parution de « Contemporanéités de Gertrude Stein - Comment lire, traduire et écrire Gertrude Stein aujourd'hui »

Comment lire, traduire et écrire Gertrude Stein, aujourd’hui? Comment expliquer la fascination, la passion, aussi bien que l’incompréhension qu’elle peut encore provoquer? Ce livre, issu d’un colloque qui a eu lieu à Montréal en septembre 2008, vise justement à faire le point sur cette œuvre grâce à l’apport d’une foule de spécialistes en provenance de France, des États-Unis, du Québec aussi bien que du Canada anglais. Les textes abordent l’abstraction et la complexité de ce travail, les difficultés et les enjeux de sa traduction, sa logique poétique et langagière, les influences qui s’y dessinent, et des sujets encore peu abordés comme le rapport de Stein à la judaïté ou à la politique. (Avril 2011)

MSA11 - Session: Modernism and the French/English Interface: Stein, Picasso, Paris, Montreal

This panel brings together scholars from Montreal’s two francophone universities—Université du Québec à Montréal and Université de Montréal—and thereby opens a space of exchange among francophone and anglophone specialists in the writing of Gertrude Stein and Pablo Picasso. This initiative is timely in the sense that the Département d’études littéraires at UQÀM organized an international conference on Stein last autumn at which Guastavino and Moyes presented, and Grenier served as co-ordinator. Our panel allows members of the MSA to share in and extend the cross-language debate launched at that conference. The papers we are proposing, insofar as they address the relation between writing and painting, poetry and prose, French and English, afford several interlocking perspectives on the conference theme, “The Languages of Modernism.”

Colloque : Wittgenstein, l'art, l'architecture & exposition : L'architecture de Wittgenstein/La maison de Margaret

CENTRE CANADIEN D’ARCHITECTURE, du12 au14 OCTOBRE 2005. Le colloque WITTGENSTEIN, L’ART, L’ARCHITECTURE est parrainé par l’Institut de Recherche en Histoire de l’Architecture attaché au CCA et réunit vingt-deux experts conférenciers d’Autriche, de France, des Pays-Bas, d’Israël, des États-Unis et du Canada. Il a pour objectif de permettre la diffusion des travaux les plus récents sur l’œuvre philosophique de Ludwig Wittgenstein (1889-1951) en relation avec l’art et l’architecture.

Colloque « Picasso, l'objet du mythe » - Paris

École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA, Paris), du vendredi 29 novembre 29, 2002 (8h) au samedi 30 novembre (20h). Avec le soutien de l'Institut national d'histoire de l'art, l'Institut universitaire de France, l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, du Centre d'histoire de l'Europe du vingtième siècle (FNSP).

L'interdisciplinarité dans tout ces états

Université du Québec à Montréal (UQÀM), du mardi 12 Février 2002 (10h) au mercredi 13 Février 2002 (19h). Études et Pratiques des arts : Interdisciplinarité, point de consensus. Sémiologie : Interdisciplinarité : Enjeux et écueils. Science des religions : La confusion des genres : Entre savoir et croire. Les enjeux Institutionnels de l'interdisciplinarité.

1ière rencontre CNRS « science et société », Montréal

125 étudiants du Québec et de l’Ontario ont participé à la première rencontre Science et société, qui s’est tenue à l’Université de Montréal du 13 au 15 octobre 2000 à l'Université de Montréal. Rencontre organisée par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de France, sous la présidence d’honneur du sociologue Edgar Morin.